Londres guide

Londres sites touristiques et monuments à visiter

En passant sous le pont de Waterloo (aussi appelé Ladies Bridge), prenez le temps d'admirer la propreté du pont construit en pierres de Portland, une pierre qui s’auto nettoie. Chaque fois qu'il pleut, elle se nettoie et vous pourrez le remarquer à la brillance de son blanc extérieur par rapport à la pierre sale en dessous du pont. Ce pont est aussi particulier, puisque sa construction a été effectuée uniquement par des femmes pendant la Seconde Guerre mondiale. Le Sud Bank, à gauche du pont, est l'un des centres culturels et artistiques de Londres. Il a été construit au début des années 1950 pour célébrer le Festival de l'Angleterre et, bien qu'il soit très critiqué par les Londoniens pour son style architectural brutal en dalles de béton, il propose de nombreux divertissements (voir ci-dessus) ainsi que des installations en plein air pour des concerts et animations comme le Jubilee Gardens.

Sur la rive opposée, après être passé sous le pont de Waterloo, passez sous Hungerford Bridge (le pont aménagé en chemin de fer sur lequel passent les trains qui se rendent à la gare de Charing Cross) et continuez jusqu'à Westminster pont, où vous pourrez voir de nombreux bâtiments et monuments qui bordent le quai Victoria. Somerset House, construit il y a plus de 200 ans, s’élève ici majestueusement. Aujourd’hui utilisé par l'Inland Revenue, il a été depuis de nombreuses années l’endroit où tous les registres de la population de Grande-Bretagne étaient conservés. L’entrée du personnel du luxueux hôtel Le Savoy se trouve face à la Tamise et derrière la verdure des Victoria Embankment Garden. La rue de son entrée principale, Savoy Court, derrière le Strand, est le seul endroit en Angleterre où la conduite à droite est obligatoire. Cet hôtel fabuleux a vu de nombreux visiteurs célèbres depuis qu'il a été construit en 1899 par Richard D'Oyly Carte, réalisateurs des opérettes Gilbert et Sullivan. Sarah Bernhardt, Dame Nellie Melba, Enrico Caruso, George Gershwin, Elizabeth Taylor, Winston Churchill, Charlie Chaplin, Marilyn Monroe, Lawrence Olivier, Vivien Leigh et Elton John ont été quelques-uns des illustres visiteurs de cet hôtel depuis sa construction. Bien que la Tamise soit hors de portée de vue, ici vous serez à proximité de Trafalgar Square, Whitehall, St James 'Park et The Mall menant à Buckingham Palace. Proche de l'hôtel The Savoy vous pourrez voir le beau bâtiment art déco, Shell-mex house et son horloge massive. Construit en 1931, il était le siège londonien de Shell-Mex et BP Ltd jusqu'à ce qu'ils le vendent dans les années 1990. En face de l’hôtel The Savoy vous pourrez voir sur la berge un obélisque égyptien originel datant d’il y a 3500 ans, et communément appelé «Cleopatra's Needle». Il a été donné à la Grande-Bretagne en 1819 en reconnaissance de la victoire de Nelson lors de la bataille du Nil en 1750. L'obélisque de granit rouge est inscrit de hiéroglyphes qui commémorent les victoires militaires de Ramsès II. A l'origine, il se tenait dans la ville égyptienne d'Héliopolis depuis environ 1450 avant J-C. Le monolithe est posé sur un socle qui contient, au fond, divers souvenirs datant du 19ème siècle. Ces objets incluent un portrait de la reine Victoria, un vérin hydraulique, un guide des chemins de fer et des copies de différents journaux. Son voyage vers l’Angleterre est intéressant en soi. Il a été transporté dans un navire spécialement conçu pour lui, nommé le Cléopâtre, qui a du faire face à de graves problèmes sur la côte française. Pour tenter de sauver le navire, certains des bénévoles du bateau de sauvetage ont été noyés et leurs noms sont mémorisés sur une plaque sur la base de « l’aiguille » (Needle). Finalement, l'équipage a été secouru et le bateau a été laissé à la dérive avec son précieux chargement. Une semaine plus tard il a été visible des côtes de l’Angleterre puis remorqué. L'obélisque a ensuite été déchargé pour être dressé sur la berge et le pauvre 'Cléopâtre' a été envoyé à la casse. De chaque côté de l’aiguille vous pourrez voir des sphinx victoriens en bronze. Les bancs de la berge font également allusion au thème égyptien puisqu’on peut y apercevoir des sphinx ailés sur des supports.

Sur la rive sud du fleuve, vous pourrez voir la cathédrale de Southwark. Cette cathédrale est le troisième lieu de culte le plus grand à Londres et est l'église mère du diocèse anglican de Southwark. Bien que la cathédrale date du 14ème siècle environ, le site a été un lieu de culte chrétien depuis plus de 1000 ans. C'est dans cette cathédrale que le frère de William Shakespeare a été enterré. En outre, près de la Cathédrale sur la rive sud ,à St-Mary Overie Dock, se trouve l'étonnante réplique grandeur nature du galion de Sir Francis Drake datant du 16ème siècle, le Golden Hinde. Le navire n'est pas une maquette mais un véritable voilier qui a navigué environ 140.000 miles à travers le monde. C’est un endroit intéressant à visiter pour toute la famille mais surtout pour les enfants. À bord, ils pourront voir l'équipage habillé en costumes d'époque authentiques et voir de nombreux objets fascinants ainsi que des expositions sur ses cinq ponts. Le week-end, le Golden Hinde propose une Académie des Pirates pour les enfants qui souhaitent apprendre les bases de la piraterie. Le quartier du quai Overie Docks est connu sous le nom de Pickfords Wharf. Toute la zone a été transformée en un quartier résidentiel branché d’entrepôts reconvertis en appartements, vendus à un prix minimum de £ 500,000.



Si vous regardez vers la rive nord du fleuve, vous pourrez voir une boule dorée au dessus d’un monument qui commémore l'endroit où l'incendie de Londres aurait commencé. Il a été conçu par le célèbre architecte Sir Christopher Wren, qui a aussi été responsable d’une grande partie de la reconstruction de Londres après le Grand Incendie de 1666.
Alors que votre bateau-mouche s’éloignera de la Tour de Londres assurez-vous de remarquer la surprenante plage de sable sur votre gauche. Elle est unique sur la Tamise à Londres et a été mise en place dans les années 30 du fait de la philanthropie de Lord Wakefield dans le but d’offrir une plage aux enfants pauvres de Londres pour qu’ils puissent s’amuser. C’est d’ailleurs assez surprenant de voir une plage de sable fin le long des rives de la Tamise.

Si vous regardez à gauche, en face de la Tour vous pourrez voir l'hôtel de ville (City Hall), résidence officielle du Conseil du Grand Londres et du maire de Londres. Il s’agit d’un bâtiment en verre étrange, en forme d'œuf qui ressemble étrangement au casque de Darth Vader. Près du City Hall, sur le même côté du fleuve vous trouverez le HMS Belfast qui est un musée de la marine flottant. Ce navire avec ses douze canons de 6 pouces était en action dans la Deuxième Guerre mondiale et a été utilisé dernièrement au cours de la guerre de Corée. Encore une fois il s'agit d'une visite très agréable en famille. L'ensemble des neuf ponts peuvent être explorés, de la salle des machines au pont du capitaine. A proximité, toujours sur la même rive, vous pourrez voir la Hays Galleria bien éclairée et aérée. À l'intérieur vous trouverez des boutiques, restaurants et bars ainsi que la Hay Art Gallery, où sont exposées des œuvres modernes de nouveaux artistes. La Galleria est située sur le site de l’ancien quai Hays (Hays Wharf) qui était l'un des plus ancien et plus beau de tous les quais de Londres. C’est ici qu’était entreposée une grande partie de la nourriture apportée par le fleuve pour Londres et cet endroit est aujourd’hui connu sous le nom de «garde-manger de Londres » (larder of London) à cause de cela. Dans le centre de la nouvelle Galleria, il y un bateau en forme de fontaine qui rappelle le passé de Hays Wharf.

Sur la rive opposée à Hays Wharf, il y a deux édifices intéressants à voir. Le premier est le Service des douanes (Customs House), qui est le siège des Commissaires de Douane et des impôts. C'est là que tous les articles de contrebandes sont prélevés puis stockés dans le « King’s Warehouse » pour être plus tard vendus aux enchères ou détruits. La Chambre des douanes est aussi très proche du Custom House de l’époque médiéval où Geoffrey Chaucer travaillait dans le 14ème siècle. Le second bâtiment intéressant est l'ancien marché aux poissons de Billingsgate. Un marché de rue de poissons se trouvait dans ce quartier pendant plus de 400 ans, mais il a fallu attendre la fin du 19ème siècle, pour qu’un marché couvert soit construit à cet effet. Les poissonniers de Billingsgate (Billingstate fishmongers) sont devenus célèbres à Londres pour leur utilisation d'un langage grossier et le mot «Billingsgate » a rapidement été utilisé pour désigner une personne qui a un langage grossier. De même on parle d’une «poissonnière» (fishwife) quand on parle d’une femme qui jure. Pour laisser les injures de côté, c'est à ce marché que le jeune Michael Caine a travaillé avant d'entamer sa carrière d'acteur. Le marché est désormais installé dans de nouveaux locaux à proximité de Canary Wharf et l'ancien édifice du marché Billingsgate est aujourd’hui utilisé pour accueillir des événements exceptionnels. Les poissons d'or que l'architecte, Sir Horace Jones a ajoutés pour orner le toit de l'immeuble sont un rappel de son rôle initial.

Après avoir passé ces deux bâtiments, en face de vous, vous pourrez voir les très impressionnants ponts de Londres. C’est ici que les Romains ont construit le premier pont pour traverser la Tamise. C'est à cet endroit aussi, que près de 1014, les Vikings et les Saxons ont démoli le pont en bois de Londres dans un conflit avec les Danois. Ce serait à partir de cet évènement que la chanson, « London Bridge is Falling Down », a été écrite. Le premier pont en pierre fut construit en 1210 et a résisté environ 600 ans. Soutenu par 20 arches, le pont était grand et solide, ce dont il avait besoin puisqu’il supportait plusieurs portes, des magasins, des maisons et un chapelle sur sa route de 7 mètres de large. Le pont a aussi été utilisé comme une forme de contrôle social tout au long du Moyen Age. Sur le toit d'une des portes de pierre, des poteaux étaient érigés pour afficher les têtes coupées des traîtres. C'est d’ailleurs ici que le chef d'Oliver Cromwell a fini au 17ème siècle. Les anciennes chansons satiriques sur le London Bridge ont été mises à jour au 13ème siècle pour y inclure les mots «my fair lady » alors qu’on craignait qu'il s’écroule en raison d'un manque d'entretien du roi Henry II et de la Reine Eleanor, qui auraient dû dépenser plus d'argent pour son entretien. En 1831, un nouveau pont a été construit à Londres, en granit, pour remplacer l'ancien qui avait survécu pendant 600 ans. Ce pont a été vendu à l'Arizona (Etats-Unis) en 1973, pour une somme de 2,5 millions de dollars. L'actuel pont a été construit à coté de l’ancien démoli au 19ème siècle et résiste pathétiquement depuis.

Le Millennium Bridge relie Bankside sur le côté sud de la Tamise avec la Ville de Londres et, à son extrémité nord, il y a un point de vue spectaculaire sur la cathédrale Saint-Paul. A Londres, il existe une cathédrale dédiée à saint Paul depuis le 7ème siècle. La cathédrale actuelle, conçue par Sir Christopher Wren, a été construite après l'incendie de Londres au 17ème siècle. Avec son dôme massif et magnifique, c’est le deuxième plus grand bâtiment de ce type dans le monde. Il occupe une place très spéciale dans le cœur spirituel des Londoniens et tout au long de son histoire il a été utilisé pour commémorer des événements importants. C'est ici que le prince Charles a épousé, à l'époque, Lady Diana Spencer, dans les années 1980. La célébration du 80ème anniversaire de la reine et de la reine mère ainsi que les festivités du jubilé ont eu lieu dans son intérieur magnifique et imposant. Dans sa crypte, vous pourrez voir les tombes de Lord Nelson, du duc de Wellington et de sir Winston Churchill. La visite est superbe et le point culminant est la Galerie Whispering dans la célèbre coupole, située en haut de l’escalier en colimaçon. Si une personne se tient debout sur un côté de la coupole et chuchote dans le mur, vous pourrez vraiment l'entendre de l'autre côté.


Sur le côté sud du Millenium pont vous trouverez le Globe Theatre. Avec sa structure traditionnelle et son toit de chaume, ce théâtre est une réplique exacte du globe construit en 1599 par la Compagnie du théâtre à laquelle Shakespeare appartenait. En effet, non seulement ses œuvres ont été réalisées ici, mais il a aussi participé financièrement à sa construction. Ce théâtre a été fermé par Oliver Cromwell et ses partisans puritains en 1642 puis détruit deux ans plus tard. On a toujours su que le théâtre de Shakespeare avait existé quelque part autour de Bankside sur la Tamise, mais ce n'est qu'en 1989 que les restes de ses fondations ont été découverts sous le parking de Anchor Terrace sur Park Street. Aujourd'hui, tout au long de la saison estivale, les pièces de Shakespeare sont jouées de la façon dont elles l’étaient à l'époque. Il n'y a pas de lumières de scène et pas de microphones et le public se trouve autour de la scène centrale en plein air, plutôt qu’assis dans des sièges rembourrés. C’est certainement une expérience à vivre! En plus de la Compagnie de théâtre il y a aussi l'excellent Shakespeare's Globe Exhibition qui relate tous les aspects de la mise en scène des pièces élisabéthaines. Il y a aussi le Globe Education, où des étudiants de tous âges travaillent à découvrir les scripts de Shakespeare.


Derrière le Globe Theatre se trouve la nouvelle Tate Modern Art Gallery, une centrale désaffectée reconvertie en musée. À proximité du musée, à Tower Bridge, vous trouverez le Sugar Quay qui était initialement destiné à accueillir des cargos de Mme Tate & Lyle, les magnats du sucre. Leur siège social domine encore ce site et Henry Tate, à la fin du 19ème siècle, a financé la construction de la Tate Gallery à Milbank, plus au nord après Westminster. Ce qui était à l’époque une simple galerie a aujourd’hui largement dépassé ses capacités et ce musée d'art moderne situé à proximité de l'endroit où M. Tate a fait fortune, est bien placé dans une quartier qui a beaucoup de noms en lien avec son histoire.

La visite du château de Windsor mérite certainement que vous lui consacriez une journée entière de votre séjour à Londres. Guillaume le Conquérant a commencé à le construire et Henry III et Edward III ont tous deux fait des ajouts à l'immense édifice. Windsor est une résidence royale et, en conséquence elle est surveillée par le régiment de la Reine. Vous pourrez regarder la Relève de la garde tous les jours (sauf le dimanche) à 10h50, en marchant sur la High Street. Toutefois, vous ne pourrez pas voir la cérémonie du changement à l'intérieur du château. A l'intérieur du château, vous remarquerez que chaque monarque a laissé une marque de son époque. Il y a quelques belles peintures de Rubens, Rembrandt et autres ainsi qu’une foule de portraits britanniques. Les appartements d'Etat sont intéressants à voir tout comme la Queen’s Doll House. Grimpez les 220 marches de la Tour Ronde et vous serez récompensés par une vue magnifique sur la campagne environnante qui a très peu changé depuis que Chaucer se tenait sur ce même rempart.

La meilleure façon d’admirer le superbe Great Park qui entoure ce château féerique est de faire une balade en calèche. Vous démarrerez sur High Street en face du Castle Wall, puis roulerez à travers Windsor dans le Great Park. Les rues autour de l'entrée du château donnent une merveilleuse impression sur l'histoire du pays. Ici vous trouverez un grand nombre de boutiques de souvenirs et d’endroits pour se restaurer. Mi juillet à Windsor, vous pourrez voir la célèbre cérémonie du recensement des Cygnes (Swan Upping), où la Reine Swanherd et d’autres dignitaires de la ville comptent solennellement les cygnes de la Reine en proclamant "Sa Majesté la reine, seigneur des cygnes!". Le moyen le plus simple d’accéder à Windsor est de partir de la gare de Paddington. Au cours du trajet, vous pourrez voir l’ Eton College et le château de Windsor quand vous entrerez dans la gare centrale de Windsor. Autrement, vous pouvez aussi partir de la gare de Waterloo. Le voyage est un peu plus long (50-55 minutes) mais contrairement au trajet à partir de Paddington, le train se rend directement à Windsor et à la gare d’Eton Riverside. Les deux stations de Windsor sont à 5 minutes à pied du château. Si vous y allez en train, assurez-vous d'acheter un billet économique pour une journée (1-day cheap travel card). Il est également possible de rejoindre le château de Windsor par la ligne verte de bus (Greenline Bus Service) en partant de The Colonnades, en face de la station Victoria Coach.

Les choses à faire et à voir à l'extérieur de Londres sont nombreuses et fascinantes. Dans la courte description suivante des sites importants à voir, l'Angleterre a été grossièrement divisée en sept sections. La campagne anglaise est parsemée de petites auberges charmantes et la nourriture est comparable à celle que l’on trouve dans les grandes villes. .

in2greece