Aperçu Histoire A voir A faire Plages Vie nocturne Cuisine Shopping Se déplacer Comment y arriver Informations touristiques

Patmos

Informations générales: Patmos n'est pas une grande île, mais elle est l'une des plus connues. C’est ici que Saint Jean a eu sa vision et écrit l'Apocalypse, et c'est pourquoi Patmos est parfois appelée «la Jérusalem de l'Égée». Le Monastère de Saint Jean domine la capitale, Chora, et l'île entière respire la foi et la dévotion.

Néanmoins, l'île n’a pas qu’une réputation chrétienne. Elle possède beaucoup de belles plages le long de ses côtes déchiquetées, et les habitants cultivent des fruits et des oliviers sur les collines vertes. Le paysage vous invite à faire de longues promenades et il y a beaucoup à découvrir.

Patmos a été ajoutée comme l'un des monuments du patrimoine mondial de l'UNESCO.
Le monastère de saint Jean le Théologien, avec ses trésors inestimables, et la préservation du village traditionnel de Chora, qui a été construit au Moyen Age, ainsi que la grotte de l'Apocalypse ont été les principales raisons qui ont donné à Patmos cette distinction internationale importante.

Chaque année au début du mois de septembre, la préfecture du Dodécanèse, en coopération avec la municipalité de Patmos et le monastère organisent un festival international de musique religieuse en plein air, à la grotte de l'Apocalypse. Ce festival dure 10 jours et des chorales, orchestres et autres ensembles musicaux de la Grèce et de l’étranger interprètent des œuvres de musique classique et contemporaine avec un sentiment religieux commun.

Histoire:Selon la mythologie, Patmos a été offerte par Zeus à sa fille Artémis, déesse de la chasse et des jeunes femmes. Elle était adorée sur l’île dans l'antiquité, et le monastère de Saint-Jean a été construit sur son temple.

L'île a probablement été habitée depuis la préhistoire, et elle a connu la même évolution que le reste du Dodécanèse. Elle a payé des taxes à Athènes au 5ème siècle avant J-C, a appartenu à la Macédoine au 4ème siècle avant J-C, et a été prise par les Romains au 2ème siècle avant J-C.

Les Romains ont utilisé Patmos comme un lieu d'exil, et c'est ainsi que saint Jean est arrivé ici. Il a été mis au ban de Milet par le gouverneur romain pour prêcher la foi chrétienne en l’an 95 après J-C, et est resté ici pendant deux ans. L'île a été pratiquement abandonnée au cours des années byzantines et a été donné à un moine nommé Christodoulos, en 1088, qui a commencé à planifier le monastère.

Au 11ème siècle les travaux du monastère ont commencé, et son pouvoir s’étendait au delà des frontières de l'île, à tel point que l'île n'a jamais été occupée ni par les Turcs ni par les Vénitiens. Les attaques des pirates ont été les seules existantes.

En 1912, l'île a été envahie par les forces italiennes, et libéré en 1948.

A voir:Que vous soyez intéressés par l'histoire et la religion ou pas, le Monastère de Saint-Jean est formidable. Son vrai nom est Agios Ioannis Theologos ( «Saint-Jean le Théologien") et il ressemble à une immense forteresse bâtie au-dessus Chora. En fait, il a été construit comme une forteresse au 16ème siècle, puisque l'île avait besoin de se défendre lorsque les pirates attaquaient.

Dans le monastère, vous pourrez voir l'église byzantine décorée de fresques d’un style exquis et l'icône byzantine de Saint-Jean, donnée au monastère par l’empereur de Byzance Alexis Komninos . Les reliques du moine Christodoulos sont préservées dans une crypte de l’église et valent la peine d’être vues, tout comme le Trésor et le musée. Les deux chapelles à côté de l'église de Saint-Jean sont dédiées l'une à la Vierge Marie et l'autre à Christodoulos.

La Grotte de l'Apocalypse se situe entre Chora et Skala et est l'endroit où Saint Jean a eu sa vision. Par la fissure du toit, Jésus lui est apparu et Jean a dicté sa vision à son disciple Prochore. Dans la grotte, vous pourrez voir une croix gravée sur le rocher qui aurait été faite par Saint-Jean. La grotte est entourée par le monastère, qui se distingue par sa couleur blanche. Quelques marches taillées dans la roche vous y mèneront. La grotte se trouve au niveau le plus bas du monastère de Saint-Jean, et vous pourrez y accéder en passant par les chapelles de St Nicolas, Saint Artemios et Sainte Anna, qui est à côté de la Grotte.

Le couvent de Zoodochos Pigis ( "Source du don de vie") se situe à Chora et peut parfois être visité. Mais le couvent le plus actif est situé en dehors du village et est appelé Evangelismos.
Lors de la visite de ce dernier, assurez-vous d’être habillés convenablement: jupes longues et épaules couvertes pour les femmes, et pantalons longs pour les hommes.


Si vous êtes prêts pour une marche à pied, visitez le monastère de Profitis Elias ( "Prophète Elias") d’où vous aurez une vue fantastique puisqu’il s’agit du point culminant de l'île (269m). Par temps clair, vous pourrez voir aussi loin que les îles de Lipsi, Leros et également la Turquie.
Sur la colline de Kastelli se trouvent les ruines de la citadelle de l'ancienne capitale de l'île. Vous pourrez encore voir le mur de fortification et les fondations des trois tours. Les fondations d'un ancien temple dédié à Apollon sont aussi à voir près de l'église de Saint Constantin.
En général, il est agréable de se promener dans Chora. Le village a été construit comme un labyrinthe afin de se préserver des pirates, et possède beaucoup de belles maisons et de petits commerces. A Chora vous trouverez également la maison d'Emmanuel Xanthos, un des membres fondateurs de la Société des Amis qui a été la première organisation révolutionnaire pendant la guerre de Indépendance en Grèce.

A faire:L'île est très ventée, il est donc agréable d’y faire de la planche à voile. La location d'une voiture ou d’un scooter est aussi une bonne idée, ainsi vous pourrez explorer l'île à vôtre manière.
Patmos possède des stades de football et de basket-ball et des tournois de « beachvolley » sont organisés en été. Il y a aussi des excursions vers les petites îles voisines de Marathi, Arki et Lipsi. Au Grikos vous pourrez louer un petit voilier.

Plages :Patmos offre environ 20 plages. Découvrez les petites baies et trouvez votre propre paradis. Il existe des plages de galets et des plages de sable. Psili Ammos est fréquentée par les nudistes mais cette plage ne leur est pas réservée. La plage de sable de Grikos ressemble à un lac, car il y a une petite île au large devant. Petra est une autre belle plage et se trouve dans la région de Pétra. Diakofti est une plage de sable fin et Kampos est l'une des meilleures plages de Patmos. Merikas, Vagia, Aspri, Agriolivado sont d’autres plages mais vous en trouverez aussi sur les petites îles autour de Patmos.

Vie nocturne : Vous trouverez quelques bars et discothèques à Chora et Skala. L'atmosphère est plus que détendue, mais vous pourrez tout de même passer quelques bonnes soirées dehors.

Cuisine :Il y a plusieurs tavernes à Chora et Skala, mais aussi dans les petits villages de Grikos et Kambos. Spécialités locales : plats de poissons et fruits de mer tels que les calamars farcis avec du riz, ou encore une spécialité connue dans d'autres îles du Dodécanèse, le ragoût de poulpe et poulpe grillé ainsi que les fromages locaux et les sucreries.

Shopping :Vous pourrez acquérir beaucoup d’objet faits à la main sur l'île, et il y a aussi plusieurs boutiques d'art. Les souvenirs les plus typiques sont en rapport avec Saint-Jean, et des icônes sont vendues partout.

Se déplacer :Il n'y a qu'un seul bus sur l'île, reliant Chora avec Skala et les autres villages. Les taxis sont assez faciles à trouver, et vous pourrez également louer des voitures et des deux roues. Il y a aussi un bateau qui se rend à plusieurs plages, mais il est annulé s’il y a trop de vent.

Comment y arriver :Le moyen le plus commun de se rendre à Patmos est de prendre un vol pour Athènes puis de prendre un bateau à partir de là. Patmos est également reliée à d’autres îles du Dodécanèse par des catamarans et hydroglisseurs, en été, et le petit bateau « Patmos Star » se rend à Leros et Lipsi. Un moyen rapide de se rendre à Patmos est de prendre un avion pour Leros, qui n'est qu'à une demi heure de Patmos avec le catamaran. Patmos est aussi connectée aux îles de Mykonos, Samos et Tinos.

Informations touristiques :

A propos de Patmos* numéros de téléphone *
Superficie: 35 km²
Population: environ 2500 habitants
Distributeurs de billets: Oui
Internet Café: Oui
Plus haut sommet: Profitis Elias, 269m
Aéroport: Non
Tour operator:
Niveau des Prix: Moyen

Patmos carte
 


Code International: 0030
Code local: 22470
Centre médical: 31211
Gardes côtes:
Police: 31303
Police portuaire: 31231
Taxi: 31225
Bureau d'informations touristiques:

* Les informations affichées sont exactes mais si des modifications ont été apportées, s'il vous plaît nous le faire savoir.

 
in2greece