Kos

Kos est une île verte et fertile, proposant plusieurs possibilités de choses à faire : vous pouvez soit passer toutes vos vacances sur une plage au calme, dans une ambiance décontractée, soit faire la fête toute la nuit dans les nombreux bars et clubs. Il y a tant de choses à voir qu'une semaine ou deux ne suffiront tout simplement pas, et c'est une des raisons pour laquelle les visiteurs continuent d'affluer vers l'île d'Hippocrate.

Belles plages, jolis villages, vues intéressantes et vie nocturne très intense: que demander de plus d’un lieu de vacances ! Kos est considérée comme l'une des îles ayant les soirées les plus chaudes, mais elle a bien plus à offrir que cela.

Depuis l’Antiquité l'île a été très riche, à l'exception de la période de soumission aux Turcs et des attaques répétées de pirates. Le sol fertile offre aux gens du pays des raisins pour le vin, du blé, des fruits et des oliviers ainsi que de l'obsidienne et des eaux riches en poissons.

Histoire

Selon la mythologie, les trois géants Phoebos, Kinnas et Kios ont fui vers l'île après avoir été battus à la grande bataille entre les dieux et les Titans. Hercules est supposé être resté ici pendant un certain temps après qu'il ait exécuté ses 12 travaux. Son navire a sombré sur le chemin du retour, et il a réussi à nager jusqu'à Kos, où il a rencontré le berger Andagoras avec qui il s’est battu pendant plusieurs heures. Il a ensuite cherché refuge dans les montagnes puisque le roi Eurypilos avait ordonné son arrestation, mais il a réussi à capturer Chalkiope, la fille du roi, laquelle a enfanté Thessalos, futur roi de Leros et Nissyros.

u 2ème millénaire avant J-C, le roi des Cariens a laissé quelques temps son peuple sur l'île, et ce peuple originaire d'Asie mineure est traditionnellement considéré comme ayant été le premier occupant de l’île. Il a été suivi par les Minoens ( Crétois), puis, au 10ème siècle avant J-C, par les Doriens. A cette époque, l'île s'appelait Meropida.

Les habitants de Kos ont été contraints de lutter pour les Perses contre la Grèce au 5ème siècle avant J-C, mais cela a cessé dès que les Perses ont été vaincus à la bataille de Salamine. Après cela, Kos est devenu un membre à part entière de la Ligue de Délos et l'île a prospéré sous sa Constitution démocratique.

kos ileÀ un stade précoce, le dieu de la médecine, Asclépios, était vénéré ici, et des pèlerins venus de partout effectuaient, dans son temple, des rituels de purification, y dormaient, et s’y soignaient. Ce n'est pas par hasard que le père de la médecine, Hippocrate, est né ici.

Au 4ème siècle avant J-C, Kos a rejoint le parti des Macédoniens et les Romains ont conquis l'île au 2ème siècle avant J-C. Saint Paul l'Apôtre a visité l'île au cours de l’une ses missions, et quelques-unes des premières églises de Grèce ont été construites ici - vous pourrez encore voir les ruines de quelques unes, malheureusement les plus anciens édifices chrétiens ont été détruits dans un grand tremblement de terre en l'an 535.

À l'exception de nombreux raids de pirates, Kos a prospéré à l'époque byzantine. Les Géniens et les Vénitiens ont régné sur l'île au 12ème siècle, mais elle est tombée sous le commandement des Chevaliers de Rhodes en 1315, qui taxaient lourdement les gens du pays.

Les Turcs ont occupé l'île en 1522, et des massacres et maltraitances de personnes ont suivis. Kos a été donnée à l'Italie en 1912, puis libérée en 1948.

A voir

Pour commencer, dans la capitale, Kos, vous pourrez voir un intéressant musée archéologique, le Kastro datant du 13ème siècle où les chevaliers de Saint-Jean tenaient le pouvoir, l’ arbre d'Hippocrate où il aurait enseigné et lu son serment, ainsi que la mosquée de Gazi Hassan Pacha de 1786.

kosIl y a aussi une zone de fouilles archéologiques, où les ruines de l'Agora antique ont été trouvées. Maisons, temples, thermes et mosaïques de différentes époques ont aussi été trouvées ici, ainsi que la statue d'Hippocrate. Vous pourrez visiter la Villa romaine, Casa Romana, qui est une réplique d'une ancienne maison romaine ouverte aux visiteurs.

Asclépiéion est le must pour ceux qui s'intéressent à l'histoire ancienne. Ici, se trouve le grand temple du dieu de la médecine, qui remonte au 4ème siècle avant J-C, mais pourrait être encore plus ancien que cela.

Kos possède beaucoup de petits villages qui valent le détour, et c'est une bonne idée de louer un véhicule pour les découvrir par vous-même. Palio Pylio est un village abandonné de l'époque médiévale, où vous pourrez voir beaucoup de petites églises intéressantes et un Kastro. A Asfendiou il y a des églises très anciennes et le Kastro des Chevaliers de Saint-Jean. Kefalos était la capitale de l’île dans l’antiquité, et elle était alors appelée Astypaléa. Des fouilles y sont actuellement en cours d’exécution. A Kardamena vous pourrez voir une église byzantine dédiée à Agios Theodotas, et à Antimachia il y a un château vénitien. Zia est construit comme un amphithéâtre avec de nombreuses petites églises et des commerces.

Vous verrez le meilleur coucher de soleil sur la péninsule sud de Moni Agiou Theologou.

A faire

Plusieurs sports aquatiques sont praticables sur les différentes plages. Bubble Beach possède des sources naturelles ayant soit disant un pouvoir de guérison. Plusieurs excursions sont à faire, et en plus de visiter diverses plages, vous pourrez également faire des excursions d’une journée à Rhodes, Nissyros et Pserimos ainsi qu’en Turquie.

Plages

La plage la plus populaire de Kos est la plage de Paradise, une longue plage de sable fin. Vous y prendrez des bains de soleil, pratiquerez des sports nautiques et passerez de bon moment en famille. Les autres plages populaires sont celles de Tagaki, Mastihari, Lambi et aussi les plages de Kardamena et Kefalos, que la plupart des surfeurs préfèrent. Si vous souhaitez trouver une plage tranquille, il est préférable de chercher sur le côté ouest de l’île.

Vie nocturne

Vous ne serez pas déçus si vous voulez vraiment faire la fête pendant vos vacances. Kos est réputée pour être l'une des îles proposant les meilleurs soirées, avec de nombreux bars et clubs, ainsi que des « beachparties ». La plupart des bars sont dans la ville de Kos, et les deux rues les plus fréquentées de Kos sont Nafklirou et Diakonou, juste à côté du site archéologique

Cuisine

La spécialité locale est un fromage cuit au four avec du vin rouge appelé "Kokkino tiri". Il existe une vaste gamme de tavernes et restaurants, et vous pourrez consommer tant de la cuisine grecque que des mets internationaux. La plupart des endroits sont dans la ville de Kos, mais vous trouverez aussi de nombreuses petites auberges dans les villages, ainsi que sur plusieurs plages.

Shopping

Parce que Kos est une île si populaire, vous pourrez trouver toutes sortes de boutiques à Kos, en particulier dans la ville. Bijoux, céramiques, ceintures en cuir, sandales, vêtements, textiles, broderies, copies d'œuvres d'art antiques, peintures, icônes, vin local, miel, articles de plage et encore bien d’autres choses vous tenteront. Le marché public est un bel endroit à visiter, juste avant l'entrée du site archéologique. Autour de la place, il y a plusieurs bâtiments publics à l'architecture magnifique et de nombreux cafés sympas.

Se déplacer

Il y a de bonnes liaisons en bus entre la plupart des villages et des plages, ainsi que des taxis, des voitures et des bicyclettes à louer, mais aussi des bateaux dans de nombreuses plages. Vous pouvez aussi faire le tour touristique de la ville de Kos avec le petit train qui s'arrête sur le port : l’arrêt est à l’opposé de la station de taxi. Il existe aussi des excursions pour la Turquie, Psérimos et d'autres îles.

Comment y arriver

Kos a son propre aéroport et vous pourrez peut être avoir un vol direct. L'île est également reliée au reste du Dodécanèse avec des bacs et catamarans, ainsi qu’à Mykonos, Paros, Lesbos, Samos, Chios, Tinos et au Pirée ainsi qu’à Alexandroupolis. Chaque été il y a beaucoup de vols charter vers Kos et de nombreux touristes utilisent ces vols pour se rendre par bateau aux îles voisines de Kalymnos et Leros. Il y a aussi des petits ferries tous les jours de Mastihari à Kalymnos.

Informations touristiques

A propos de Kos *
Superficie: 295 km ²
Population: environ 22000 habitants
Distributeurs de billets: Oui
Internet Café: Oui
Plus haut sommet: Oros Dikeos, 875m
Aéroport: oui
Tour operators:
Association hôtel:

Kos carte 

Code international: 0030
Code local: 22420
Police portuaire: 26594
Police: 22222
Police touristique: 24460, 26666
Société de bus: 22292, 26276
Informations touristiques: 26585
Taxi: 23333, 27777
Aéroport :2242051255
info