La cuisine grecque

La cuisine grecque à travers son histoire et encore aujourd'hui est pour les Grecs, une véritable philosophie. Ils savent que pour qu’une fête soit parfaite la nourriture ne suffit pas, il faut aussi être en bonne compagnie. La nourriture est presque toujours préparée avec les goûts des invités à l'esprit, plats grillés ou frits, léger ou lourd, et le vin est choisi avec soin. Une grande partie de la conversation à table se concentre autour de la nourriture. La fraîcheur du poisson, tout juste sorti de la mer, les légumes fraîchement ramassés dans la terre ou cueillis dans les potagers des agriculteurs locaux. L'hôte sera fier de montrer qu’il a rechercher les produits les meilleurs et les plus frais pour votre plaisir.
La journée traditionnelle est toujours en vigueur sur les îles. Elle commence très tôt avec un petit déjeuner rapide, du café et une cigarette ou du pain sec trempé dans du lait chaud, suivi d'un déjeuner substantiel et d’une sieste. Après plus de quelques heures de travail, il est temps le soir de vous détendre en famille et / ou entre amis tout en grignotant un apéritif (Meze en grec). Il est suivi à 21h ou 22h par un dîner avec, peut-être, des viennoiseries, gâteaux ou glaces appréciés plus tard dans les cafés. Les aromates forts sont la marque distinctive de cette cuisine. Les herbes comme le rigani (origan), le thym, le romarin, le persil, la coriandre, l'aneth, le fenouil et la sauge; les épices comme la cannelle, la muscade, le poivre, la vanille et le mastic sont essentiels.
 

L’huile d’olive grecque enrichit et parfume, et les méthodes traditionnelles de cuisson, la grillade, ou la cuisson longue et lente améliorent et adoucissent la nourriture. Manger et boire en Grèce est encore merveilleusement agréable et très démocratique, jeunes et vieux, riches et moins riches, citoyens ordinaires et célébrités, jouissent tous de la même taverne de quartier préférée, d’un restaurant ou d’un café. Aujourd'hui, dans de nombreuses régions de la Grèce, les repas festifs, occasions spéciales et rencontres familiales sont plus susceptibles de se produire dans les tavernes locales ou les restaurants que dans les maisons du peuple, ce qui signifie que vous, visiteurs, vous pourrez profiter de l'événement qui peut également inclure de la musique traditionnelle live et des danses spontanées et peut-être même des feux d'artifice! Il semble indispensable de se rappeler qu'il y a des milliers d'années, les Grecs ont créé l'une des civilisations les plus importantes, mais que la base de cette civilisation était l'idée du bien vivre. Epicure, par exemple, était l'un des philosophes majeurs de la période hellénistique. Un des aspects de son enseignement est que le but de toutes nos actions est d'atteindre le plaisir (conçu comme la tranquillité) pour soi-même, et que cela pourrait se faire en limitant les désirs et en bannissant la crainte des dieux et de la mort. Plaisir, simplicité et bons amis, étaient au centre de sa théorie sur la vie. Les Romains, au cours de la période de l'Empire romain, ont continué cette tradition, mais à l'excès. Les fêtes célèbres tenues au cours de cette période le prouvent. Cet élément d'excès a été et est toujours en désaccord avec le tempérament grec, et a été éliminé par les Byzantins plus tard, préservant ainsi l'authenticité de la cuisine grecque pendant plus de mille ans. Fondamentalement, le régime traditionnel et le mode de cuisson des aliments en Grèce n'a pas changé depuis l’antiquité, les saveurs originales et les ingrédients sont encore utilisés tout comme l’ingrédient essentiel, base de toute la cuisine grecque, l'huile d'olive.
Cela est particulièrement vrai dans un endroit comme la Crète, où le régime traditionnel est le même - simple et basique sans l’hyper assaisonnement de la cuisine moderne. On fait valoir que le régime crétois n'a pas vraiment changé depuis l'époque minoenne, il utilise l'huile d'olive, les céréales, le vin et les poissons. Un tel régime a créé les peuples les plus sains et ayant la plus longue durée de vie du monde et est la base du fameux régime méditerranéen. En effet, les recherches menées en 1950 par la Communauté Scientifique Internationale ont découvert que les habitants de la Crète sont en si bonne santé grâce à leur alimentation. Encore aujourd'hui, il est généralement admis que le fait de suivre le régime traditionnel crétois conduit à moins de risques de souffrir d'une maladie cardiaque par rapport aux autres pays méditerranéens. La raison principale semble être dû au fait que les Crétois mangent deux fois plus de fruits, un quart de moins de viande et plus de légumineuses que les autres Européens. Mais on pourrait aussi faire valoir cela au régime traditionnel d'une grande partie de la Grèce. Au cours de l'été 2005, le producteur de margarine Flora a mené une campagne de sensibilisation sur les maladies cardiaques et sur le cholestérol chez les femmes. Le cholestérol est en grande partie trouvé dans les graisses animales et les personnes ayant un taux élevé de cholestérol sont plus susceptibles de souffrir de maladies cardiaques que ceux qui ont des taux inférieurs. La cuisine grecque est largement exempt de graisses animales et c'est pourquoi elle est si bonne pour nous. Ceci, en association avec des produits frais et biologiques, de grandes quantité de poisson, des fruits et légumes, très peu de possibilités de restauration rapide et de dîners précuit de façon non traditionnelle, nous amène à conclure que ce n'est pas vraiment surprenant que, tout en étant le berceau de la civilisation, la Grèce a aussi été le berceau du régime méditerranéen. Aujourd'hui, avec l'introduction de la nouvelle cuisine dans une grande partie de l'Europe occidentale (avec son étrange mélange d'ingrédients et de saveurs), la cuisine prétentieuse de certaines villes européennes, les procédures d’étiquetage compliquées et les formalités, il semble que tous les plaisirs gastronomiques aient été perdus. Dans la cuisine grecque, vous pourrez retrouver le sens originel du goût. La nourriture grecque est belle! Et quand je parle de la nourriture grecque, je ne parle pas de souvlaki et moussaka, mais des centaines et des centaines de plats merveilleux que les femmes grecques ont inventé dans le temps.

Si vous voulez essayer la cuisine traditionnelle typiquement grecque, la première chose à faire est de trouver une taverne traditionnelle grecque. Le premier signe que vous devez rechercher sont les clients: si la majorité de la clientèle est grecque alors vous êtes sur la bonne voie. Jetez aussi un œil à la taverne, si elle ne dispose pas d’indications énormes dans 50 langues en criant qu'ils ont des plats grecs de moussaka pour seulement 4-5 euros, alors vous avez peut être trouvé quelque chose. Si vous êtes vraiment chanceux, ils n’auront même pas de menus, du moins pas en anglais.
La deuxième étape consiste à manger à la façon dont les Grecs font. Vous commencez en commandant à les mezes ou mezedakia. Ce sont des petits plats avec des spécialités diverses que vous mangez à l'apéritif ou en accompagnement. Vous pouvez même vous en contenter et ne pas commander de plats principaux pour tout le monde. Commandez tout ce qui vous vient à l'esprit, ou demandez au serveur d'apporter tout ce qui est bon.

Pour accompagner cela, vous devriez aussi boire du vin, mais une bière ou une boisson gazeuse sont acceptables aussi. Prenez votre temps ... Les Grecs ne mangent pas juste pour se nourrir, mais pour la compagnie et le plaisir. Il vaut la peine d'essayer les desserts et les salades grecques comme la célèbre Horiatiki, ou d’autres salades connues comme les Melitzanosalata, Angourontomata, Maroulosalata, Psarosalata et plusieurs autres.

Que commander dans un restaurant grec:
A l’ouverture d'un menu dans un restaurant grec ou une taverne, la première partie présente les hors-d’œuvre, je ne vais pas énumérer tous les hors-d'œuvre grecs, mais les plus communs que les Grecs commanderaient. L'une des entrées les plus populaires est le tsatsiki, le célèbre apéritif fait de yogourt, ail et concombres, le tarama, caviar rouge grec, puis les aubergines, courgettes ou poivrons vert généralement frits, suivi par les Tyropitakia (petits feuilletés de fromage) et des croquettes de différents fromages (Tyrokroketes), les croquettes de courgettes parfumées à la fraîcheur d'esprit (kolokythokeftedes), dolmadakia gialantzi (feuilles de vigne farcies) et bien sûr la Horta (sorte de salade cuite) sont tous appréciables.
Parmi les plats principaux, vous trouverez la moussaka, les tomates farcies, les aubergines ou paprika, giouvarlakia (boulettes de viande avec du riz dans une sauce au blanc d'œuf au citron), Dolmades (feuilles de chou farcies), soutzoukakia (boulettes de viande en sauce rouge), spaghettis bolognaise, et des nombreux plats de viande, poulet (kotopoulo), veau (moshari) et agneau (arni).
Les grillades, Brizoles (côtelettes), sont de porc (brizoles hoirines), d'agneau ((brizoles arnisies) ou de veau (brizoles mosharisies), les Paidakia (côtes) d'agneau et autres spécialités sur les braises comme le souvlaki et l’Exohiko (agneau grillé dans une feuille ). Dans de nombreuses tavernes principalement dans la partie continentale de la Grèce, vous trouverez de nombreuses spécialités grillées comme le Kokoretsi, Gardoumpa ou Splinantero ayant tous comme base du foie d'agneau et des reins.
Les plats de poisson sont les meilleures puisque la Grèce est un pays entouré par la mer et la pêche est un facteur principal de l'agriculture grecque. Mais les plats de poisson sont plus délicats pour les étrangers et les touristes puisque que dans beaucoup de tavernes grecques les poissons sont orthographiés de façon différente à l'ouest et au nord de la Grèce et de nombreux touristes européens ne connaissent pas très bien les poissons de la Méditerranée. Bien sûr, les langoustes, les crevettes et les rougets (Barbounia) sont les plus onéreux et les plus populaires, mais il existe de nombreux autres types de poissons que vous devriez essayer comme la tsipoura (dorade de mer), Lithrinia (Brème de mer rouge) Fagria, Melanouria , Sargi et Synagrides. L'ensemble de ces poissons appartiennent à la famille des brème et pagres, et sont très savoureux grillés ou frits. En été, vous trouverez dans les nombreuses tavernes grecques des maquereaux (kolios). Mais le poisson spécial que les Grecs apprécient particulièrement est le marida ou maridaki ou l'équivalent grec de la friture de l'Atlantique Nord. C'est l'un des plats de poissons les plus savoureux et le meilleur accompagnateur pour le vin résiné. Les autres aliments de la mer communs en Grèce sont les Kalamaria ou Kalamarakia (calamars), Gopes (bogues), Htapodi (poulpe) grillé ou bouilli avec du vinaigre, Gavros (une espèce d'anchois), Galeos (sorte de requin) servi en filets savoureux accompagné de scordalia (purée d’ail) et de betteraves et enfin le Xifias (espadon) un poisson très commun dans la mer Égée. La bouillabaisse grecque (Psarosoupa) est préparée avec des poissons de première classe (généralement Synagrida ou Fagri), la plupart du temps, et en été pensez à la commander la veille dans les tavernes et restaurants. La soupe de poisson typique grecque contient à l'exception du poisson, des oignons, carottes, pommes de terre et du céleri, le tout cuit dans un excellent bouillon avec de l'huile d'olive et du jus de citron. Enfin, les desserts communs sont les yogourt au miel, crème caramel et baklava.

Vins grecs
Le vin était pour la Grèce antique la boisson des dieux, et encore aujourd'hui, le vin est pour les Grecs la boisson la plus populaire. Parmi les vins les plus populaires en Grèce vous trouverez la Retsina, un vin résiné qu’en tant qu’étrangers, vous aimerez ou détesterez. La Retsina est l'un des plus vieux vins en Grèce et comme son nom l’indique, son goût vient de la résine qu'ils y ajoutent. Sa popularité tient à 2 raisons : son bon goût et son prix bon marché. Aujourd'hui à Athènes, vous pourrez encore trouver dans certaines tavernes du vin grec au tonneau. D’autres vins populaires en Grèce sont le Kokineli et Brusco, vins rouges secs de table (les Grecs se réfèrent au Brusco comme un vin sec rouge et non un vin mousseux comme le Brusco italien). Les vins doux de Grèce sont le Mavrodafni de Patras (vin à dessert), le Muscat de Samos ou Samiotiko. Il existe plusieurs types et appellations de vins blancs et rouges en Grèce parmi eux vous trouverez l’Agioritiko, Makedonikos, Naoussa, Robola de Céphalonie, Zitsa, Santorin, Rhodes, Peza, Goumenissa et d’autres.

Liqueurs et apéritifs
Ouzo: Le meilleur apéritif grec bien connu partout dans le monde entier pour sa saveur particulière à l'anis, et parmi les meilleurs ouzo il y a ceux de l'île de Samos et Lesbos. En Grèce vous trouverez plusieurs ouzo, le Mini, Giokarinis, Plomari ou Ouzo 12 . Le Ouzo est un alcool que la plupart des Grecs boiront avec des Meze, et si vous êtes dans une île, essayez les meze de poulpes grillés ou de maquereaux salés ; le goût salé accompagne très bien le ouzo. Vous pouvez boire le ouzo nature, mais la meilleur façon de le déguster est de le mélanger avec de l'eau. Le Metaxa est le brandy grec célèbre dans le monde entier, il a un goût plutôt sucré et vous pourrez trouver du 3, 5 ou 7 étoiles.
Même si de recréer des plats étrangers à la maison est difficile, vous pourrez essayer de faire la recette qui suit. Elle n’est pas trop dure, et si vous la réussissez, elle vous permettra de retourner vers ces lieux magnifiques en bord de mer. Cliquez ici pour consulter nos recettes.

Recette de la soupe traditionnelle grecque de poisson : Kakavia

Etant issu d'une famille de pêcheurs grecs, j'ai goûter pour la première fois la soupe de poisson Kakavia au cours d’une pêche de 3 jours sur une île lointaine dans le Dodécanèse. Nous étions 3 bateaux de pêche qui travaillaient tous ensemble. Après avoir posé nos filets, nous sommes revenus dans une petite baie, où nous avons jeté l’ancre. Mon grand-père avait l’habitude de faire la Kakavia sur la plage et de mettre la marmite sur le feu que nous avions faits avec du bois et des petites brindilles sèches que l'on appelle en Grèce "Frigana". Voici les ingrédients qu’il utilisait pour mettre dans la soupe et la façon dont il la cuisinait. Tout ce dont vous avez besoin sont nombreux petits poissons de toutes sortes. Plus il y a de sortes de poissons plus la soupe sera savoureuse. Nous avions eu beaucoup de poisson dans la levée de ce matin là, il était donc facile de rassembler ceux dont nous avions besoin. Maintenant, pour faire la soupe, vous avez juste besoin à l'exception des poissons d'une tomate, de sel et d’une grande casserole d’eau, d’un oignon et de poivre. Mon grand-père mettait l'oignon et la tomate en morceaux dans la casserole avec de l'eau, et le jus de la tomate faisait son travail de sorte que l'oignon soit tendre. A ce moment là, il ajoutait de l'eau, juste assez pour recouvrir les poissons, salait, poivrait et fermait la marmite. Pour vérifier que la soupe est prête il suffit d'ouvrir la casserole et de placer votre main sur la vapeur, si vos doigts deviennent gluants, la Kakavia est prête, et vous pouvez ajouter le jus de citron, si vous souhaitez la manger comme les pêcheurs grecs le font. La soupe de poisson, Kakavia, a été inventée principalement par les pêcheurs, car c’est un moyen facile de se nourrir et parce qu'ils ont toujours à leur disposition l’ingrédient principal, à savoir les poissons. Chaque bateau de pêche grec, emporte toujours lors d’un voyage toutes les choses essentielles pour la cuisine, une marmite énorme, des fourchettes et couteaux, huile d'olive, tomates et citrons, oignons, pain, olives, café grec et de la nourriture en conserve. Bien sûr, les femmes de la famille cuisinent pour que les pêcheurs emportent avec eux un peu du plat du jour, mais après quelques jours ils doivent se débrouiller seuls. Parce la Kakavia est faite principalement de petits poissons et pourrait avoir des os de poisson à l'intérieur, il y a un truc que vous pouvez faire : si vous pouvez trouver un filet fait à partir de très fines ficelles mettez tous les poissons à l'intérieur du filet qui gardera tous les os à l'intérieur, alternativement vous pouvez utiliser des gros poissons désossés, mais essayez d'utiliser différentes sortes de gros poissons pour que la soupe soit plus savoureuse.

(Toursi) Aubergines en bocal

Les melitzanakia Toursi sont faites à partir de petites aubergines, qui ont un très bon goût en Grèce. Le cornichon grec (appelé Toursi en Grèce) est généralement consommé comme hors-d'œuvre, mais surtout pendant les jours de fête comme les 40 jours avant Pâques et en particulier le lundi Pur, jour du carnaval. Melitzanes toursi ou Melitzanakia est un excellent plat qui accompagne avec délicatesse la soupe de haricots ou la soupe de lentilles.
Ingrédients: Pour faire un grand pot ou bocal de Melitzanakia toursi nous aurons besoin d'environ 20-30 aubergines bébé, 1 tête d’ail, 3-4 carottes, 2 bottes de céleri, de l’huile d'olive et du vinaigre.
Méthode: La partie supérieure de la petite aubergine doit être coupée avec un couteau, du haut vers le bas, à la moitié de l'aubergine bébé. Nettoyez le céleri et les carottes et mettre le tout dans un bocal et faire bouillir jusqu'à ce que les aubergines soient presque tendres. Enlevez tous les ingrédients et les égoutter dans une passoire. Hachez les carottes et l'ail en petits morceaux et mélangez-les dans un bol en plastique. Commencez à garnir les aubergines avec le mélange, et après avoir rempli les aubergines serrez-les avec une petite branche mince et du céleri tendre. Placez l'une après l'autre les aubergines bébé dans le bocal. Après avoir terminé ajouter le vinaigre et l'huile (plus de vinaigre que d'huile), jusqu'à la surface du bocal. Fermer le bocal et laisser reposer pendant une semaine. Après une semaine, votre toursi sera prêt.

 
in2greece