Astypaléa

Astypaléa est une île sèche avec de hautes falaises et de petites baies aux eaux claires. Il s’agit d’une île grecque traditionnelle qui est une bonne alternative pour ceux qui veulent échapper aux îles les plus touristiques sans être à l’écart de toute civilisation.
Les habitants d’Astypaléa vivent de la pêche, de l'agriculture et de l'élevage, mais depuis que l’île est assez populaire parmi les vacanciers grecs, le tourisme leur apporte un revenu de plus en plus important.

Astypaléa ayant un cadre et des points de vue magnifiques est de plus en plus populaire chez les artistes.

Histoire

Astypaléa était la sœur d'Europe, et a eu deux fils avec Poseidon: Ancée, roi de Samos et l'un des Argonautes, et Eurypylea, roi de Kos. L'île a d'abord été habitée dans le 2ème millénaire avant J-C par les Cariens, qui appelait alors l’île Pyrra ( "feu") parce que le sol était rouge.

Plus tard, les Minoens, Crétois, s’y sont installés. Durant l’Age Classique, l’île possédait de nombreux temples et elle semble avoir été un lieu très prospère qui payait d’importantes taxes à Athènes. Les anciens Grecs l'appelaient la "table des dieux", car elle était recouverte de fruits et de fleurs.
Les Romains ont envahi Astypaléa au 2ème siècle avant J-C, mais au lieu d'utiliser l'île comme un lieu pour les exilés comme c’était le cas de beaucoup d'autres îles, ils ont profité de sa position stratégique et en ont fait un abri pour leurs navires. Ainsi l'île était protégée des pirates, et pendant la période byzantine, elle a pu continuer de se développer.

Les Vénitiens ont conquis la mer Egée au début du 13ème siècle, et la défense a commencé son déclin. Enfin, les Turcs ont pris le pouvoir au 16ème siècle, et sont restés à Astypaléa jusqu'à sa libération au 19ème siècle. Puis l'île a été à nouveau occupée par les Italiens pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1948, elle a finalement été libérée.

A voir

A Chora vous pourrez visiter un petit musée archéologique, quelques églises intéressantes et une citadelle. Les restes d'une villa romaine peuvent être aperçus dans le village de Maltezana (Analipsis). Ici, il y a également un monument construit en l’hommage de l'équipage péri du navire français, le Bison ,qui a coulé en 1827. A Vathy vous pourrez visiter la Caverne du Dragon, Dracospilia.

A faire

Natation, plongée en apnée et détente. À la plage de Livadia, vous pourrez louer des jet-ski et des canoës. L'île permet aussi de pratiquer la planche à voile.

Plages

La plage la plus populaire est celle de Maltezana, qui est aussi la plus vivante. Il existe aussi de nombreuses petites baies, et vous pourrez prendre un bateau pour Moura et Parou. La plupart des plages sur l'île sont de petits galets ou des rochers.

Vie nocturne

Vous trouverez quelques bars et discothèques à Skala, Chora, Livadia et Maltezana. La vie nocturne est assez variée, mais pas trop sauvage.

Cuisine

Il y a de nombreuses tavernes sur l'île. Vous en trouverez quelques unes à Chora, Skala, Livadia et Maltezana ainsi qu’à Agios Andreas. Pougia est une tarte au fromage locale, et Arandista est un plat local de lentilles au vinaigre. Essayez aussi les différentes pâtisseries locales.

Shopping

En dehors des souvenirs habituels comme les céramiques, les textiles tissés à la main et les bijoux, vous pourrez aussi acheter un peu de miel local et du fromage.

Se déplacer

Un bus local relie Chora à Livadia et Maltezana. Un petit bateau pourra vous emmener à certaines plages et vous pourrez aussi louer un véhicule.

Comment y arriver

L'aéroport offre des vols presque quotidiens vers Athènes. Les ferry-boats relient l'île au Pirée, à Naxos, Paros et Kalymnos ainsi qu’à d'autres îles du Dodécanèse.

Informations touristiques

A propos d’Astypaléa *
Superficie: 95 km ²
Population: environ 1200 habitants
Distributeurs de billets: Oui
Internet café:
Plus haut sommet:
Aéroport: Oui
Tour operators:
Niveau des prix: Moyen
Astypaléa carte
Code international: 0030
Code local: 22430
Médecin: 61222
Police: 61207
Gardes Côtes:
Police portuaire: 61208
Société de Téléphone grecque (OTE):
Bureau d'informations touristiques: