Amorgos

Amorgos est une île aux maisons blanches, à l’eau cristalline et à l’atmosphère paisible: ce n'est pas par hasard que Luc Besson a choisi de tourner la première partie du « Grand Bleu » ici. Auparavant surtout visitée par les randonneurs occasionnels, Amorgos est devenue une île « tendance » depuis la sortie du film, et il n'est pas surprenant d’y trouver plus de vacanciers français ici qu’ailleurs.
Amorgos est loin d'être une île commercialisée, et c'est un endroit vraiment très relaxant. Son environnement est plutôt sec et montagneux mais reste magnifique et propre. Les vallées sont recouvertes d’arbres et de fleurs.
Même s'il s'agit d'une très petite île, un certain nombre de choses reste voir. Les habitants sont sympathiques et travaillent dur pour que l’île soit la plus belle possible au début de chaque saison.

Histoire

Avant d’être appelée Amorgos l’île avait pour nom Minoa ; en effet les Minoens, Crétois, y résidaient auparavant. Mais avant cela, l’île était probablement déjà habitée, puisque certaines trouvailles archéologiques datent du 4ème millénaire av. J.C. Au cours de l'Age Classique, l'île entretenait des relations commerciales avec de nombreuses îles et villes-États sur le continent ; la toile de lin en était sa fierté.

En 1207, Amorgos fut annexé au duché de Naxos par le vénitien Marco Sanudo ; les Vénitiens ont donc établi les règles sur l’île jusqu’à l’invasion de la Grèce par la Turquie au 15ème s. Au cours de cette période, le peu d’habitants qui vivaient sur l'île, souffraient constamment des raids de pirates, en plus de l'asservissement de la Turquie.

Amorgos fut l'une des premières îles à être libéré après la guerre d'indépendance qui avait éclaté en 1821.

L'une des périodes les plus difficile pour Amorgos fut la Seconde Guerre Mondiale, alors que l'île était totalement isolée et que de nombreux habitants mourraient de faim. Ce n'est que récemment, avec l'augmentation du tourisme sur l'île, qu’Amorgos a commencé à se developper et certains des habitants qui avaient quitté l’île pour le continent retournent y vivre.

A voir

Il est préférable de louer une voiture ou un vélo pour visiter les petits villages. La capitale, Chora, est un village très calme, d’environ 500 habitants. Il est situé dans les hauteurs des montagnes, et la route pour y accéder est longue et sinueuse. La circulation étant difficile, mieux vaut se garer à l'extérieur de Chora. Même si le village est petit, il y a un certain nombre de petites tavernes et de café. Ici, le temps semble vraiment s'arrêter, et grâce à la réglementation locale, l'architecture est conservée dans le style traditionnel. Une église domine la falaise, et les habitants sont fiers de posséder la plus petite chapelle de Grèce ( dans laquelle seules trois personnes tiennent !). Vous pourrez également trouver un musée ainsi qu'une citadelle vénitienne datant du 13ème siècle.

Katapola est un village en bord de mer avec de jolies tavernes de poisson dans le port. Vous pourrez appâter de nombreux poissons en jettant simplement un morceau de pain dans dans les eaux cristallines ou encore vous baigner sur la petite plage. De là, vous pourrez vous rendre au monastère Chozoviotissa qui mérite certainement une visite. Selon la tradition, il a été construit au 9e siècle après qu’un navire transportant une icône de la Vierge Marie ( Panagia en grec), ait coulé au large d’ Amorgos.
Avec un peu de chance, les moines vous offriront à boire de la liqueur locale. Mais pour accéder à ce monastère vous devrez grimper longtemps dans la montagne !

L'ancienne capitale de l'île, Minoa, est située à flan de falaise au-dessus de Katapola et on y trouve encore des ruines datant de l'époque romaine et classique.

Egiali est un joli village construit sur une étroite bande entre la montagne et la mer. Peu de commerces, cafés et tavernes valent une visite.

Potamos est un village construit juste au-dessus de Egiali ; les deux villages ne semblent n’en former qu’un. A Potamos, vous pourrez flâner dans les petites rues qui ont été construites de façon à tromper les pirates.

A faire

Le snorkelling est pratiqué à Amorgos, en particulier à Mourou, mais aussi à Agia Anna. Vous pourrez également profiter de longues promenades à travers la nature aride mais impressionnante. Nombreux sont ceux qui pêchent, et plusieurs ballades à dos d’âne sont à faire.

Plages

Il n’y a pas de grandes plages à Amorgos, ainsi beaucoup préfèrent prendre des petits bateaux à destination de la petite île de Nicouria. Si vous voulez rester à Amorgos, il y a une très belle plage à Egiali, qui peut être très fréquentée. Vous pouvez également trouver vos propres lieux et falaises où les eaux magnifiques permettent de pratiquer le snorkeling.

Vie nocturne

Si votre intérêt principal est de faire la fête ce n'est pas l'endroit idéal où aller. Néanmoins, il existe des bars et discothèques, comme partout ailleurs en Grèce. A Chora, Katapola, Egiali et Chilokeratidi il y a des endroits sympa pour passer les chaudes soirées estivales en buvant une boisson fraîche. Même si vous avez déjà vu Le Grand Bleu, vous ne manquerez pas de le voir ici: à Katapola un bar diffuse le film tous les soirs.

Cuisine

La plupart des endroits pour manger à Amorgos sont des tavernes de poisson traditionnelles, mais il y a aussi certains restaurants plus fantaisistes. Si vous ne voulez pas consommer uniquement des plats grecs, vous trouverez des pizzas et des pâtes dans de nombreux endroits.

Shopping

A Chora, vous trouverez des boutiques de souvenirs et d’art grec dont diverses céramiques artisanales, des bijoux et figurines en marbre. Il y a également des boutiques dans les autres villages, mais pas une grande variété.

Se déplacer

Un bus local relie la capitale, Chora, à Agia Anna, Egiali et Katapola. Vous pourrez aussi louer une voiture, ce qui est fortement recommandé car de nombreuses baies d’Amorgos sont un peu difficiles à atteindre autrement. .

Comment y arriver

Les aéroports les plus proches sont à Mykonos, Naxos ou Santorin, et de là, vous pourrez prendre des ferries pour Amorgos. L'île est reliée à Athènes (le port du Pirée) sur le continent et des connexions par ferry sont possibles avec les îles de Crète, Naxos, Syros, Paros, Koufonissi, Schinoussa, Donoussa et Astypaléa. Pendant la haute saison, il y a aussi des bateaux pour Mykonos, ainsi que pour les hydroptères.
En général, Santorin est un excellent point de départ pour commencer si vous voulez aller d’une île à l'autre, car elle est connectée à la plupart des îles des Cyclades.

Informations touristiques

A propos d’Amorgos *
Superficie: 120 km ²
Population: environ 2000 habitants
Distributeurs de billets: Oui
Internet café: Oui
Plus haut sommet: Krikelas, 820 m
Aéroport : non
Amorgos Carte
Code international: 0030
Code Local: 22850
Centre de santé: 71207
Police: 71210
Garde côtes: 71259
Police Portuaire: 71259
Office de Tourisme: 71278
Taxi: 71255

* Les informations affichées sont exactes mais si des modifications ont été apportées, s'il vous plaît nous le faire savoir.